dimanche 25 septembre 2016

TGS 2016 : 1er visuel HD pour Sen no Kiseki III et date de sortie du 2 ( EU )


Merci Hatsuu pour la photo


Déjà présent dans le jeu Tokyo Xanadu Ex+, voici un visuel HD de Sen no Kiseki / 閃の軌跡 III ( Trails of Cold Steel pour la version européenne et américaine ) distribué au Tokyo Game Show 2016.

Il faudra probablement attendre le mois de Décembre pour plus d'informations comme ils ont l'habitude de faire ( lien ).


Support toujours inconnue.


INFO :

Le 2 sortira sur PS3 et PS Vita le 11 Novembre 2016
(version physique et digitale)





mercredi 14 septembre 2016

Akatsuki no Kiseki

Akatsuki no Kiseki ou Trails of Dawn, un nouvel épisode de l'imposante série des Kiseki débarque sur PC en tant que jeu gratuit (multijoueur... on va dire ça) sur navigateur. Perplexes ? Voyons si nous avons raison de l'être face à cette production de UserJoy Technology.


Nous suivons Nahat, seul survivant d'une mission dans le Yaeger. Il décide de se reconvertir en tant que Bracer pour échaper à une vie trop compliquée. Il tente de passer un examen pour le devenir à la guilde des Bracers de Crossbell. Chloe, une jeune fille originaire de Liberl a eu la même idée.
Sous la tutelle de Michel, nos 2 héros vont donc travailler en tant que Bracer dans différentes régions.

Comme vous pouvez le voir, l'écran principal est divisé en 2 parties. La zone de dialogues, avec un paysage de fond, et une interface autour. On se sent rapidement sur un équivalent de jeu smartphone mais le monde des Kiseki aide à apporter un peu d'immersion. Les joueurs de la série seront habitués à la quantité conséquente de dialogues et revoir des artworks lors des dialogues est appréciable.


Malheureusement, le rythme du jeu est adapté à son support et le but d'un tel jeu, étendu à perte de vue pour faire revenir les joueurs jours après jours. De plus, l'intégralité de l'action est décrite à travers ces fameux dialogues (sans voix). Il est nécessaire d'aimer la lecture beaucoup plus que l'observation. On s'éloigne donc presque plus du RPG pour aller côté Visual Novel.

Je n'ai pas la possibilité de pousser trop loin dans le jeu et ne pourrai donc pas attester de sa qualité sur le long terme. De plus, je ne suis pas certain de l'intérêt du scénario pour différentes raisons.
Dans un premier temps, je situe l'histoire durant Ao no Kiseki. Les personnages vagabondent un peu partout et semble se mêler à beaucoup d'affaires, rencontrant un grand nombre de personnages sur leur chemin.
Mais il est m'est difficile d'accepter l'existence de tous ces faits après avoir joué aux autres épisodes où Nahat, Chloe et d'autres personnages n'existent absolument pas, malgré leur importance.
Cela n'aide donc pas à prendre le tout au sérieux. On pense plutôt à un ajout facile, pour profiter d'un univers déjà existant.


Une fois le prologue terminé, nous accédons à l'interface principal du jeu qui rappelle toujours plus l'aspect "jeu mobile" et "Free to Play". Et c'est là que tout s'effondre réellement. Ne comptez pas avoir l'impression de jouer à un Kiseki/Trails, en terme de gameplay.

Outre les dialogues, vous parcourez des petits donjons sans intérêt, ramassez quelques objets et combattez. Seul les affrontements reprennent les bases de la série : grille de déplacement, crafts, arts, etc... Mais l'équilibre du jeu est 100% free to play. Vos personnages ne sont à peu de chose près que des objets puisqu'ils sont affublés d'étoiles. 1* = Inutile. 5* = Surpuissant.


Après être passé par Valkyrie Anatomia, une sensation de déjà vu se dégage rapidement. Dans le premier, les armes déterminaient votre force. Vous pouviez en prendre une pour renforcer une autre. Dans Akatsuki, ce sont les personnages obtenus à la roulette, que vous "mélangez" les uns aux autres. La mascotte Michey sert de machine à level up et ne peux être ajoutée aux combats.

Alors effectivement, il peut paraître jubilatoire d'ajouter à son équipe des grosses pointures ou des personnages avec qui nous ne pourrons probablement jamais nous battre dans la série. Mais la difficulté n'est pas calibrée pour suivre le joueur du tout.
Vous devez vous retenir de recruter ou d'améliorer votre équipe pour avoir un semblant de résistance. Les personnages 1* sont juste là pour faire joli et ce, même au tout début du jeu. Ils frappent 0 ou ratent et ne peuvent au mieux, que régénérer quelques HP avec une faible magie.

L'évolution de crafts chez un personnage demande soit, que vous le "fusionniez" avec un autre "lui même" (trouvé à la roulette ou après avoir obtenu des fragments de personnages), ou, que celui-ci possède plus d'étoiles. Autant dire que vous avez plus vite fait de simplement jeter vos 1 à 3* (voire 4) hors du groupe puisqu'ils serviront vite, au mieux, de chair à canon pour les 5*.


Entre chaque combat, dialogue, entre autres, un écran de chargement nous rappelle quelques détails de gameplay. Ceux qui auront déjà joué à des épisodes récents connaîtrons la plupart des éléments décris dans ce dernier épisode (et pas seulement ceux des écrans de chargement).
Le gameplay semble donc être une claire perte de temps pour pouvoir poursuivre ce scénario incertain.